Revêtement en PVC : un choix durable pour votre toit plat ?

Pour de très nombreuses applications, le chlorure de polyvinyle ou PVC est un matériau de construction parfaitement adapté. Mais le PVC est-il aussi indiqué pour un toit en légère pente ou plat ? Nous avons cherché la réponse à cette question et comparé un toit en PVC avec d’autres membranes synthétiques.

Revêtement de toit en PVC: les plastifiants jouent les trouble-fête

Une toiture en PVC est faite à partir de chlorure de polyvinyle, une matière plastique. Par le passé, cette matière était très populaire, surtout en raison de son faible coût. En outre, elle est disponible dans une infinité de couleurs. Lorsqu’il s’agit avant tout d’une question de prix, beaucoup de personnes choisissent le PVC pour leur toiture. Mais ce n’est pas sans risque.

Le PVC a en effet une durée de vie réduite problématique. En fait, c’est un matériau particulièrement rigide. C’est pourquoi des plastifiants y sont ajoutés. Ceux-ci sont nécessaires pour assouplir le PVC afin qu’il soit plus facile à poser. Mais les plastifiants présentent un grand désavantage par rapport aux membranes bitumineuses : après un certain temps, les plastifiants « migrent » - principalement les phtalates- de la toiture – de ces membranes. En raison de la disparition de ces phtalates, le PVC devient plus fragile et, après quelques années seulement, des fissures apparaissent dans votre toit plat.

Mais le PVC présente non seulement des risques de fuites, mais aussi des dangers pour la santé. Les plastifiants ont toutes sortes d’effets négatifs sur la santé lorsqu’ils migrent de la toiture. Ce n’est pas sans raison que différents phtalates sont interdits dans les jouets pour enfants et en cosmétique.

Toutes les matières synthétiques ne sa valent pas !

Mettre tous les toits synthétiques dans le même panier n’a absolument aucun sens. En effet, il existe une grande diversité de revêtements synthétiques pour les toits plats. Outre le PVC, on trouve également des toitures en EPDM, une autre matière synthétique au prix relativement peu élevé. Mais ce matériau est de moindre qualité par rapport aux matériaux plus durables et plus chers. Étant donné que les raccords d’un toit en EPDM doivent être collés, il est fort probable qu’après quelque temps, ces raccords cèdent sous l’effet de l’eau stagnante. Et si votre toiture n’est pas parfaitement étanche, d’autres problèmes sont à prévoir…

Peut-on dès lors en conclure que les matériaux synthétiques ne conviennent pas aux toitures ? Pas du tout ! Pour autant que vous optiez pour de la bonne qualité. Le Vaeplan est une membrane synthétique à la fois flexible, élastique et sans plastifiant. En outre, les couvreurs aiment travailler le Vaeplan, car il peut être soudé rapidement et efficacement. Ces soudures sont très fiables et votre toit peut résister aux chocs. Optez pour Vaeplan pour vos projets de construction ou de rénovation pour plusieurs années sans soucis. En effet, Vaeplan a une durée de vie éprouvée d’au moins 40 ans !

Scroll to Top