Comment savez-vous que votre toit reflète bien la lumière du soleil ?

Un revêtement de toiture blanc augmente l’efficacité des panneaux solaires placés sur votre toit. Il sert aussi de refroidisseur passif. La condition, bien sûr, est que les rayons du soleil réfléchissent la lumière correctement sur la surface.

La capacité à réfléchir les rayons du soleil est exprimée en SRI (Solar Reflectance Index), cet indice est calculé sur la base de la réflexion de la lumière et de la chaleur. Au plus le SRI est élevé, au mieux il reflète les rayons du soleil et la chaleur.

Ainsi, le Derbigum Aquatop Reflective White (blanc réfléchissant) a un taux de réflectivité de 81% et un taux d’émissivité de 81%, il obtient ainsi un SRI (Solar Reflectance Index – taux de réflexion solaire) de 100. La version blanche de la membrane Vaeplan synthétique a un taux de réflectivité de 81% et un taux d’émissivité de 91%, ce qui donne un SRI de 101.

Plus blanc que blanc. Pourquoi l’entretien est important ?

Cependant, en raison de la pollution atmosphérique et de la formation de mousses et d’algues, un toit blanc se salit lentement et perd, peu à peu, de son efficacité et de son esthétique. Pour cette raison, il est conseillé d’entretenir votre toit 2x par an, particulièrement après la chute des feuilles et après l’hiver (voir NIT 215 du CSTC).

Derbigum vous recommande de nettoyer un toit blanc 1x par an avec un agent nettoyant contre la pollution atmosphérique et tous les 2 ans, de traiter votre toit contre la prolifération des algues et de la mousse grâce au Derbinet NT.

Vous pouvez, soit vous en charger vous-même, soit confier cette tâche à un Applicateur Agréé Derbigum

 

En poursuivant, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Annuler