FAQ

Vous trouverez ici les questions et réponses les plus fréquemment posées 24 heures/24, 7 jours/7. Toutefois, les points techniques peuvent être différents pour chaque projet. Si votre toiture est complexe, nous vous recommandons donc de contacter notre service technique. Ils seront heureux de vous aider.

On utilise un primaire afin d’augmenter l’adhérence des membranes et des produits d’étanchéité bitumineux sur des supports poreux ou très absorbants. Par exemple dans le cas du béton, d’une chape, du métal, des anciennes étanchéités bitumineuses nues ou pailletées, …

De manière générale, on prend en compte un temps de séchage entre 2 et 4 heures en fonction des conditions atmosphériques. Dans tous les cas, on attendra au moins 6 heures avant de procéder à l’application du complexe de toiture.

Les DERBIPRIMER S – GC – E sont tous des vernis d’imprégnation à froid bitumineux dont la différence réside dans la formulation et les propriétés spécifiques.

Le DERBIPRIMER S : vernis d’imprégnation à base de solvants et avec un temps de séchage général de 3 heures.

Le DERBIPRIMER E : vernis d’imprégnation à base d’émulsion en phase aqueuse qui est favorable pour l’environnement. Son temps de séchage varie d’1 à 3 heures en fonction du support et des conditions atmosphériques.

Le DERBIPRIMER GC : vernis d’imprégnation développé spécialement pour les travaux de génie civil tels que tabliers de pont, chaussées ou tout type de construction enterrée (fondations, …). Son temps de séchage varie d’1 à 3 heures.

Le DERBIPRIMER E et le DERBIPRIMER GC peuvent tous deux êtres appliqués sur des supports légèrement humides (humides au toucher).

Le DERBIPRIMER S doit être appliqué sur un support sec.

Après avoir nettoyé et dégraissé le support, le DERBIPRIMER peut être appliqué à l’aide d’un rouleau à peinture, une brosse ou au pistolet (airless). Dans ce dernier cas, on utilisera un gicleur 18/50.

Non, la colle à froid DERBIBOND NT/S ne peut en aucun cas servir à la soudure des recouvrements.
Les recouvrements sont soudés au chalumeau et correctement pressés au moyen d’un rouleau métallique de +/-15 kg. Lors d’applications « No Flame », où l’utilisation de flamme est réduite voire interdite, les recouvrements peuvent être réalisés soit à l’air chaud, soit au DERBISEAL S ou Derbigum DMS.

Non car le DERBIBOND NT/S est une colle bitumineuse liquide.
Pour les relevés, il reste donc indispensable d’avoir recours à la flamme ou à l’air chaud. Cependant, s’il est interdit d’avoir recours à la flamme ou à l’air chaud, il est possible d’utiliser le DERBISEAL S ou le Derbigum DMS qui ont été développés spécifiquement pour la réalisation d’une toiture 100 % à froid, sans aucun recours à la flamme ou à l’air chaud.

Non, le DERBIBOND NT/S ne peut être utilisée que pour le collage à froid des membranes bitumineuses.
Pour le collage d’accessoires tels qu’avaloirs, CANT STRIP, … on aura recours à des produits spécifiques.

Non le DERBIBOND NT ne peut être utilisé que pour coller les membranes de toiture.
Pour le collage des isolants, on peut utiliser le DERBISEAL S. ou le DERBITECH FA, spécialement conçus à cet effet.
Vu les conditions spécifiques de certains isolants, il est préférable de se renseigner au préalable chez nos distributeurs ou chez le fabricant d’isolation.

La technique de collage à froid au moyen du DERBIBOND NT est valable pour des pentes inférieures à 10 % ou 6 degrés.
La technique de collage à froid au moyen du DERBIBOND S est valable pour des pentes inférieures à 15 % ou 8 degrés.

Non, l’utilisation du DERBIMASTIC S pour le collage des isolants est à éviter.
Pour le collage de certains isolants, il est possible d’avoir recours au DERBISEAL S ou au DERBITECH FA qui ont été spécialement développés à cet effet. Etant donné les caractéristiques spécifiques de chaque isolant, il est vivement conseillé de s’informer davantage auprès de nos revendeurs ou fabricants d’isolation.

Les déchirures peuvent apparaître lorsque des joints de recouvrement ouverts offrent une prise au vent. Afin d’y remédier, on rendra toutes les jonctions entre l’étanchéité bitumineuse et les murs et les autres détails de toitures – tels que cheminées, tuyaux de ventilation, lanterneaux, coupoles – parfaitement étanches à l’aide de DERBIMASTIC S. Lorsque des boursouflures ou des plis sont présents sous la couche d’étanchéité bitumineuse, il est préférable de les supprimer en observant les règles de l’art. Si vous cherchez un applicateur agréé dans votre région, n’hésitez pas à contacter notre service commercial au numéro 02 334 87 00 ou à consulter la liste des applicateurs agréés Derbigum.

Le DERBIMASTIC S est idéal pour le calfeutrement étanche entre des matériaux de natures différentes. De plus, le DERBIMASTIC S peut être utilisé pour le collage des avaloirs d’eaux pluviales, l’étanchéité des percements et des rives de toiture, des profils solins, des tuyaux de ventilation, …

Le DERBIMASTIC S ne peut être utilisé pour le collage des panneaux d’isolation. Dans ce cas, on aura recours au DERBISEAL S ou au DERBITECH FA.

Tout dépend du type d’isolant concerné, mais pour les isolants compatibles, on peut tenir compte des informations suivantes :
Quantité minimale de 750 g/m2 en zone centrale et de 1250 g/m2 en zones de rive et de coin.
– Par traits : +/- 150 g/ml (+/- 30 mm de large et +/- 4 mm d’épaisseur) – Minimum 5 traits par mètre
– Par plots : +/- 150 g/plot – Minimum 5 plots / panneau (1 dans chaque coin et 1 au centre)
Etant donné les caractéristiques spécifiques de chaque isolant, il est vivement conseillé de s’informer davantage auprès de nos revendeurs ou le fabricant d’isolation.

Pour l’application du DERBISEAL S, on utilisera une truelle de maçon. Les applicateurs peuvent éventuellement recourir à un pistolet manuel K2 ou à un pistolet à air comprimé MASTIC GUN K4. Pour des chantiers plus importants, il est envisageable d’employer la pompe à vis K15.

Pour le pressage des recouvrements collés au moyen de DERBISEAL S, on utilisera un rouleau presseur de +/- 15 kg. Ces recouvrements feront 12 cm.

Pour le pressage du DERBISEAL S utilisé pour le collage des relevés d’étanchéité, on peut utiliser un petit rouleau presseur à bords arrondis d’une largeur de 70 mm.

Avant l’application du DERBIZINC, il est d’abord vivement conseillé de nettoyer correctement le support et de le dégraisser avec un dégraissant classique (ex. Acétone – Pas de White-Spirit !).

Le DERBIZINC est ensuite toujours appliqué en 2 couches où l’on observera un temps de séchage de 24 h (en fonction des conditions locales) entre les couches.

Le temps du renouvellement dépend naturellement de la nature des environs et des conditions atmosphériques. De manière générale, on peut dire qu’il faut prévoir d’appliquer une nouvelle couche tous les 2 ou 3 ans.

Si l’ensemble de la surface de la toiture est recouverte ou protégée (par exemple avec du DERBISILVER), il n’est pas nécessaire de protéger les éléments en zinc contre la corrosion étant donné le caractère de la surface de la toiture qui est pH-neutre.
Il est important de noter que ce phénomène de corrosion du zinc par les membranes d’étanchéité bitumineuses n’est pas propre au DERBIGUM et se retrouve dès lors également chez les concurrents.

De manière générale, on peut estimer le temps de séchage du DERBIFILL S à 24 h, mais cette valeur dépend également de la nature des environs, des conditions atmosphériques mais également de l’épaisseur de produit appliquée.

Non, le DERBIFILL S ne peut pas être utilisé comme couche finale d’étanchéité. Le DERBIFILL S ne pourra être appliqué que sous la couche finale. Après le remplissage des irrégularités du support à l’aide du DERBIFILL S, on peut appliquer une couche de DERBIGUM.

Non, le DERBIFILL S n’a pas été développé pour le nivellement de grandes surfaces. Il ne pourra par conséquent, pas se substituer à un béton de pente de toiture. De manière générale, on utilisera le DERBIFILL S pour le nivellement de parties de toiture d’une surface de +/- 1 m2.

Le DERBIFILL S peut tout simplement être appliqué à l’aide d’une truelle. Il est important de nettoyer correctement la zone à traiter avant l’application du DERBIFILL S.

Bien qu’elle soit dépendante des conditions atmosphériques, la durée de séchage d’un DERBISILVER est généralement d’environ 6 heures.

De manière générale, on peut compter sur une durabilité entre 3 et 6 ans. Cependant, cette durée varie très fortement en fonction des conditions atmosphériques, de la nature des environs (environnement pollué ou non), l’état de la toiture, …

Le DERBIBOND NT peut être utilisée au-delà d’une température de 5°C.

En combinaison avec le VAEPLAN VS sur une surface en bois, béton, maçonnerie, métal.
Toutefois, sur les isolations PIR avec un voile de verre minéralisé ou en aluminium comme finition, le primer peut être omis dans la plupart des cas.

Le Vaeprimer D est une émulsion bitumineuse à base d’eau et peut être utilisée sur différents bitumes. Elle ne peut pas être utilisée lors de basses températures.

Le Vaeprimer L est un primer à base de solvants à séchage rapide. Il peut être utilisé lors de températures plus basses.

Avec un pinceau ou un rouleau à peindre, type peau de mouton.

Avec un pinceau ou un rouleau à peindre, type peau de mouton.

Le VAELIQUID est un mélange de VAEPLAN et de VAEFUSION S, c’est un solvant. Une évaporation est donc possible en vieillissant, ce qui rend le VAELIQUID moins liquide.
Tant qu’il n’est pas devenu complètement dur, vous pouvez ajouter une dose de VAEFUSION S et remuer l’ensemble soigneusement pour qu’il redevienne utilisable.

Laissez le flacon s’égoutter complètement en le retournant.
Si le VAELIQUID a séché à l’intérieur, vous pouvez détacher la peau à l’aide d’un grattoir ou d’un long tournevis pour l’enlever.
Le flacon peut alors être utilisé à nouveau, il est comme neuf.

Le VAELIQUID est obligatoire sur les toitures vertes.
Sur les autres toits, il est fortement recommandé de l’appliquer sur les contre-joints, les relevés, tous les joints en T, autour des détails tels que les pénétrations de toit, les avaloirs et les trop-plein mais aussi dans les zones les plus creuses du toit où il y a un risque de stagnation d’eau.
Sur tous les autres joints, c’est recommandé. C’est plus une valeur ajoutée esthétique.

NON. Le solvant dans le VAELIQUID est déjà lié à la matière première VAE, il ne peut pas pénétrer suffisamment à l’intérieur dans la masse de la membrane pour réaliser une soudure de qualité

Autant durant l’application d’une nouvelle étanchéité VAEPLAN que lors d’un entretien annuel :
– Lors de l’application d’une nouvelle étanchéité VAEPLAN, cela améliorera la soudabilité en éliminant toute humidité à la surface.
– Lors d’un raccord de nouveau VAEPLAN sur une ancienne membrane, le VAEPLAN est plus sale, le VAECLEAN nettoie la surface.

Contactez-nous

Quelle que soit votre demande, votre question, vous serez toujours le bienvenu chez Derbigum ! Notre mission est de répondre de la manière la plus efficace et la plus pertinente possible ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos.

right-arrow-circular-button-outline Contactez-nous
Scroll to Top